JE LAISSE UN COIN DE NATURE SAUVAGE CHEZ MOI.

Le fait de « re-naturer » nos jardins, balcons, appuis de fenêtre, etc, permet à la biodiversité de ne pas disparaitre complétement malgré les activités humaines. Par exemple, laisser des bandes de pelouses non tondues permet aux insectes, micromammifères et certains amphibiens de s’y cacher. Le gazon peut accueillir jusqu’à 160 espèces végétales lorsqu’il n’est pas tondu régulièrement.

En continuant de tondre la pelouse de telle sorte à ce qu’elle ressemble à un terrain de golf, vous favorisez la disparition de beaucoup d’espèces : insectes, végétaux, oiseaux… Planter des haies avec des essences exotiques comme le thuya limite également fortement l’épanouissement de la biodiversité animale et végétale ! Laissez la nature venir à vous !

Yes

Le fait de « re-naturer » nos jardins, balcons et autres  appuis de fenêtre permet à la biodiversité de ne pas disparaitre complétement malgré les activités humaines. Laisser, par exemple, des bandes de pelouses non tondues permet aux insectes, micromammifères et certains amphibiens de s’y cacher. Le gazon peut accueillir jusqu’à 160 espèces végétales et animales lorsqu’il n’est pas tondu régulièrement. Vous pouvez installer des jardinières avec des plantes mellifères sur vos fenêtres… Les idées sont nombreuses !

L'astuce pour le défi

Hôtel à insectes, mares, mangeoires, nichoirs, abreuvoirs, prairie fleurie, jardinières… : les aménagements que vous pouvez réaliser sont nombreux. Certains sont très simples à mettre en œuvre, d’autres plus compliqués, certains demandent de la place, d’autres sont tout petits… Mais, une chose est sûre : tous sont utiles pour la biodiversité ! A vous de choisir lequel vous voulez mettre en œuvre.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.